Revue de presse: retour sur le Conseil Municipal du lundi 04 février

 

Des Rennais s’opposent à des projets de tours. La majorité municipale réplique qu’il ne faut pas faire de la Ville une machine à exclure.

Beaucoup de bruits lundi février avec l’intervention du public avant le Conseil Municipal. L’Association « Auguste et Anatole » (comme Anatole France et Auguste Blanqui) renforcée des représentants du Collectif du Haut-Sancé où doivent pousser 3 tours de 11 à 16 étages a envahi les lieux pour s’opposer à la hauteur des tours programmés Boulevard de Lattre de Tassigny.

Le projet a beau être repassé de 15 à 10 étages, la colère n’est pas retombée. Au Haut Sancé, plus les riverains réclament la diminution des hauteurs, plus les promoteurs en rajoutent avec l’accord tacite de la Ville.

Les Amis du Patrimoine Rennais soutiennent toutes les contestations concrétisées ou non par des pétitions sur la hauteur des tours dans les lieux en question et dans d’autres où se trament aussi des plans très néfastes pour l’environnement patrimonial et paysager urbain.

N’en déplaise à M. Theurier, co-président du Groupe des Verts au Conseil Municipal, Les Amis du patrimoine Rennais sont fiers de porter la pétition contre la hauteur des immeubles annoncés près de la station de métro Jules Ferry.

De plus en plus de signatures de Rennais opposés à la dévalorisation, à la disparition, au camouflage bétonnant, des constructions à l’architecture de grande qualité ou à des ensembles du XX° siècle inscrits dans l’histoire de la cité et du pays. Tout à fait en accord avec le porte parole d’Anatole et d’Auguste « Personne n’est opposé à l’accueil de nouveaux habitants à condition que ce soit dans de bonnes conditions, en préservant la qualité du quartier et de son cadre de vie ».

Les Amis du Patrimoine Rennais souhaitent la pérennité du « Bien vivre à Rennes » mais « en Intelligence ».

Ce contenu a été publié dans Revue de presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *