TOUS LES GENS SONT ATTACHES AU PATRIMOINE FAMILIER

« QU’ILS SOIENT EN PIERRES OU EN VÉGÉTAUX, LES DECORS DE VIE FAMILIERS TOUT LE MONDE Y TIENT! »

Un membre du bureau des APR a découvert dans le fonds des Archives départementales une pépite de texte de 1964 sur le patrimoine qui tombe à pic en cette période de campagne électorale municipale.

C’est extrait de « Le Vandalisme maître du terrain » dont l’auteur est Pocquet du Haut Jussé :

« Il ne faut pas croire que le peuple dans ses rangs les plus modestes soit indifférent à la disparition de maisons ou de quartiers qui font l’ornement et la dignité d’une ville. Il est souvent plus sensible que certaines personnes que l’on supposerait plus cultivées et que le goût du lucre ou l’exclusive considération de l’utilité immédiate aveugle.  On peut dire que sauvegarder des monuments dont la vue apporte une joie gratuite aux humbles comme à tous est une forme saine de démocratie culturelle ».

Ce contenu a été publié dans Histoire et Patrimoine de Rennes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à TOUS LES GENS SONT ATTACHES AU PATRIMOINE FAMILIER

  1. Voilà un texte à faire apprendre par coeur par les candidats aux élections municipales !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *