Assemblée Générale 2013

AG salle

RAPPORT MORAL 2012

galette L’Association des « AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS » a eu en 2012 une activité record que nous détaillerons dans un second temps.

Les sujets de préoccupation, ceux qui tel que le précise nos statuts, nécessitent

 » Une réflexion préventive et scientifique sur leur évolution »

ont été très nombreux.

Même si ses délégués sont invités dans la plupart des Conseils de Quartier,

même si depuis deux ans l’association apprécie de participer à titre consultatif à une ou deux commmissions locales duAG 2013-12 Secteur Sauvegardé, elle regrette toujours de ne pas être suffisamment informée et sollicitée bien en amont, sur des projets urbains de grande ampleur avant qu’ils soient décidés et présentés complètement ficelés par des Cabinets d’Etude Spécialisés lors de Réunions Publiques particulières ou dans le cadre de Conseils de Quartier.

Par cette façon d’agir le Décideur institutionnel enferme souvent « LES AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS » dans un rôle de « Protestataires Conservateurs » dans lequel ils ne se reconnaissent absolument pas.

Nous ne sommes pas opposés systématiquement à la densification de la Ville mais nous souhaitons simplement qu’avant de détruire, de bâtir dans un endroit précédemment occuppé; on observe attentivement l’existant, que l’on en mesure la valeur patrimoniale, les possibilités de réhabilitation avant de décider l’édification d’un immeuble collectif industriel sans recherche et donc sans originalité architecturale..

« LES AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS » savent néanmoins reconnaître et estimer très positives les initiatives municipales comme celles par exemple de l’amélioration des abords des « Portes AG 2013-4ordelaises » ou de la restauration de monuments ou installations d’agrément du Thabor ou encore de la réhabilitation du Pavillon Le Ray pour la Maison de la Consommation et de l’Environnement.

 

« LES AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS » se sont beaucoup diversifiés au cours des 8 ans d’existence de l’Association. Ils rassemblent désormais des personnes de tous âges, de tous horizons sociaux, culturels, idéologiques réunis par la conviction profonde qui est la leur d’aimer et respecter les traces, l’esthétique, les apports des générations précédentes pour AG 2013-5comprendre le présent et appréhender l’avenir. Pour préserver cettte belle cohésion, ils veillent à ne pas outrepasser leurs prérogatives de veille à la Sauvegarde, la Restauration et la mise en valeur du Patrimoine significatif qu’il soit Public ou privé, Prestigieux ou modeste témoignage de mémoire sociétale des différentes catégories de population.

En Conseil d’Administration, nous nous sommes rappelés que l’Association avait décidé et confirmé à plusieurs reprises dans ses Assemblées Générales de ne pas prendre parti sur les propositions de réaffectation des sîtes patrimoniaux. C’est ce qu’elle a déjà fait pour le Centre des Congrès au Couvent des Jacobins après avoir déjà eu cette position « Pour la Prison Jacques Cartier » en réponse à des interlocuteurs qui insistaient pour qu’elle suggère les reconversions possibles.

Les « AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS » resteront :

  • Très attentifs à ce que les bâtiments soient traités dans les bonnes règles de l’art et qu’ils ne soient pas amputés de certaines parties encore existantes.
  • Très attentifs également .à ce que les aménagements intérieurs soient conformes aux meilleures conditions de mise en valeur de l’édifice (son Histoire, sa fonctionnalité initiale).AG 2013-10

 L’Association n’interviendra que si l’utilisation envisagée doit , dégrader, porter atteinte à l’intégrité d’un lieu patrimonial (ou) (et) de son environnement immédiat (ou) (et) de son image dans la perspective paysagère. Il n’en demeure pas moins que les adhérents peuvent évidemment à titre individuel, choisir de s’engager pour ou contre telle ou telle proposition formulée sans se prévaloir de la caution des A.P.R.

« LES AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS » ne sont surtout pas uniquement des râleurs même s’ils doivent l’être de temps en temps pour tenter de minimiser la « casse ». Ils veulent être constructifs et participants actifs à des projets de redynamisation des richesses patrimoniales existantes….Pour 2013, des initiatives en ce sens sont déjà engagées :

> AG 2013-7Sauvegarde d’un patrimoine Ferroviaire de la Gare de Rennes et mise en place à moyen terme d’expositions et d’animations sur l’apport à la Bretagne, du train et de tous ceux qui lui ont permis de rouler.

> Prise en compte plus importante du Patrimoine des Quartiers hors centre ville à partir de « promenades ou visites découvertes » programmées par des adhérents résidant dans ces secteurs.

« LES AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS » misent beaucoup sur la Communication pour développer leur influence et attirer de nouveaux adhérents.

Une équipe jeune et hyper motivée se réunit chaque semaine pour animer la page « facebook »

Le site « WWWamispatrimoinerennais.org » reçoit de plus en plus de visites.

Le « Patrimoine », c’est notre histoire, nos repères , nos références esthétiques…Continuons d’oeuvrer ardemment pour sa Sauvegarde et sa mise en valeur.

**************************************************************************

 

RAPPORT D’ACTIVITES 2012 :

 AGEn 2012 l’Association « LES AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS » c’est :

  • Un Conseil d’Administration de 9 membres + 2 invitées la plus grande partie de l’année.
  • Plus de 30 adhérents impliqués dans les groupes de travail ou en délégation dans les Conseils de quartier.
  • Des centaines de courriels échangés entre les adhérents ou avec des interlocuteurs extérieurs
  • Des milliers de consultations du Site Internet.
  • Plus de 100 rencontres, réunions, conférences, débats, dans le cadre de l’activité des A.P.R.
  • 12 insertions connues des actions de l’association dans la presse écrite papier et numérique(Ouest-France, « Les Rennais », « 20 Minutes », « Le Mensuel de Rennes », « Place Publique », « L’Echo des Champs », « Télérama », « Unidivers »)
  • Des contributions à des questionnements d’Etudiants par oral, par fourniture de documents,

REPRESENTATIONS :

      • Le 28 Janvier : Présence de 2 « A.P.R. » au « Rassemblement annuel de « Patrimoine en Marche » (Union informelle d’associations patrimoniales de communes proches de Rennes) à Cesson-Sévigné.
      • Le 9 Février : Assemblée générale « Association Arsenal Courrouze »
      • Le 4 Mars : Participation à un débat contradictoire à propos du Patrimoine Rennais entre Jean-Pierre LETHUILLIER, Benjamin SABATIER des A.P.R etJean-Yves CHAPUIS, Conseiller Municipal.
      • Le 13 Mai : « Journée des Arts de l’Atelier du Thabor ».
      • Le 4 Juillet : « Séminaire sur les Moyens de la Culture » > Rennes métropole.
      • Le 5 Juillet : Visite du « Conservatoire hospitalier » à l’Hôtel Dieu – Accueil parMme LE MESCAM, Présidente.
      • Le 15 Novembre : présence à une commission « Secteur Sauvegardé » Vde R.
      • Le 27 Novembre : « Conférence sur Frère Henri » organisée par la Société d’Horticulture au Collège Saint Vincent.

 AG 2013-2

BALADES DECOUVERTES :

( Groupe de Travail : Histoire et Transmission avec 8 adhérents participants).

Le 23 Janvier : « Abbaye de Saint Sulpice la Forêt » (G.T Histoire et Transmission)

Le 27 Janvier :  » G.R.39 (Traversée de Rennes Sud au Nord) jusqu’au Colombier

(G.T Histoire et Transmission)

Le 29 Avril : 9h « G.R. 39 du Colombier à « La Motte Brûlon »

(G.T. Histoire et Transmission)

Le 29 Avril : 14h « Balade Patrimoine en Péril » ( Conception par R.BEZARD et

Anne-Isabelle GENDROT)

Le 5 Mai : Promenade « Au fil de l’eau » entre Bd Villebois Mareuil et

« La Petite Californie » (G.T. Histoire et Transmisssion)

Le 16 Juin : « Journée du Patrimoine de Pays » –

Promenade des « Bonnets rouges » sur rives de la Vilaine

et Quartier Saint-Hélier (G.T. Histoire et Transmission).

Le 30 Juin :  » Promenade dans le périmètre du Grand Incendie de 1720  »

(A.I GENDROT et G.T. COM’ « A la recherche de la plus vieille Maison ».

Le 15 Novembre :  » Visite de l’AGROCAMPUS » (Initiative de C.POUPELIN)

Le 1 Décembre : « Promenade autour de l’Ile » Mail, St Cyr et Bourg l’Evêque.

( G.T. Histoire et Transmission à partir d’un itinéraire de R. BEZARD)

 

LEag JM MartinS INITIATIVES DU GROUPE DE TRAVAIL COMMUNICATION :

( 3 rencontres ayant rassemblé 10 adhérents)

      • Etablissement de « 11 fiches de Commerces patrimoniaux » disponibles sur le siteEntretien avec la gérance et Photos de la Vitrine et de l’ Intérieur..(Essais en vain d’intéresser les médias à ce sujet…On garde espoir).
      • Recherche de la plus vieille Maison de Rennes.Réalisation d’un itinéraire dans le Secteur Sauvegardé

 

LES ACTIONS EN FAVEUR D’ELEMENTS PATRIMONIAUX PARTICULIERS

 

> SAUVEGARDE DU PATRIMOINE FERROVIAIRE DE LA GARE DE RENNES :

( Groupe de travail ad-hoc = 8 adhérents participants à 13 réunions en 2012)

    • Rédaction et publication de documents.
    • Visite de Postes d’Aiguillage et du périmètre de la gare de Rennes.
    • Contacts avec des Responsables S.N.C.F , avec la Secrétaire Générale de l’Associationnationale historique des Chemins de Fer, avec Cadres administratifs territoriaux.
    • Pour 2013 : Constitution d’un Comité de Pilotage
    • Nécessité d’implication du Musée de Bretagne, de l’Espace des Sciences, de l’Ensemble des « Champs libres
    • Prévision d’un grand événement de sensibilisation dans l’année.

> LAVOIR DE CHEZY :

Initiatives en commun avec « Hé Lecteurs de Saint-Martin »

          • Demande de Conservation
          • Une insertion dans « Ouest-France »- Deux dans « Mensuel de Rennes »Une insertion dans « 20 Minutes »
          • 3 Courriers envoyés au Maire de Rennes età la Directrice de l’Ecole d’Architecture et un à 13 autres destinataires.
          • 7 réunions et rendez-vous.

On ne lâche rien en 2013.

> PRAIRIES SAINT-MARTIN :

Poursuite d’actions entamées dès 2004

Demande de sauvegarde des Haies plessées, des allées arborées et de certaines cabanes et

constructions dans les Jardins.

Soutien de la demande des Résidents pour la préservation de l’Habitat le long du canal et autour

des Prairies.

Coopération avec l’Association des « Amis des Prairies Saint-Martin » à partir d’Aout 2012.

10 Rendez-vous et Réunions sur le sujet pour 6 adhérents.

> CHAUFFERIE « BIOMASSE » DES BOEDRIERSAG 2013-8

En bordure de l’Ecomusée de la Bintinais.

-Action en opposition à son édification- en commun avec l’AMEBB (Amis des Musées de

Bretagne et de la Bintinais.

(Pour rappel : Première rencontre de M. BOURCIER, Adjoint à l’Urbanisme le 30 Aout 2011)

    • Courriers à M. Le Maire de Rennes et aux porte-paroles de tous les groupes politiquescomposant la municipalité dont « Un » lu lors du Conseil Municipal du 16 Janvier 2012 en présence de plus de 20 adhérents des deux associations.Interventions dans plusieurs réunions d’information organisées par la municipalité.Dans le cadre de l’Enquête publique, rencontre de la Commissaire Enquêteur et annotation sur le registre le 29 Février 2012.Sans tarder, les travaux commencent en juin 2012 en conformité avec les plans du gestionnaire « Dalkia ».. A fin Décembre, existence d’un énorme cube gris à proximité de l’Ecomusée. En 2013, mise en fonctionnement…Le pire est peut-être à venir.

 

> « SALLE DU JEU DE PAUME – CHAPELLE DES EUDISTES »

A proximité de la Salle de la Cité.

« LES AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS » réclament sa restitution dans l’état d’origine au

XVII° Siècle…Volume unique non cloisonné à l’intérieur.

L’Architecte départemental des « Batiments de France » et le Responsable du Patrimoine à la

D.R.A demandent son Classement au titre de « Monument Historique »

pendant ce temps la Ville de Rennes conduit un projet d’installation d’une « Crèche pour enfants »

dans ce bâtiment. Elle va renforcer les cloisonnements et va surtout détruire tout un pan du mur

Sud pour que puisse s’établir une liaison avec une nouvelle construction qui sera une « Maison

de quartier » en remplacement de la « Maison du peuple » actuelle démolie en tout début

d’année 2013.

      • Le 22 Mai, 6 adhérents visitent la Salle du jeu de Paume.Il est probable que des messages par voie de presse et de fortes actions soient nécessaires ces prochains temps pour éviter des détériorations définitives irrécupérables.

>PALAIS DU COMMERCE – HOTEL DES POSTES

L’Association maintient son opposition à la fermeture par vitres de la Galerie des Arcades.

A partir de l’avis des « A.P.R » envoyé à « Ouest-France » en Octobre, beaucoup de rennais ont pu

s’exprimer dans la presse ou sur de forums Internet.

Un courrier a été envoyé en Octobre au Maire de Rennes et au Directeur de la poste.

Pas de réponse jusqu’à maintenant.

En décembre, le C.A des A.P.R a confirmé sa position à la majorité absolue.

>VILLA OBERTHUR – 90, rue de Paris – Architecte Charles COUASNON

Avec « Les Amis du Patrimoine Rennais » 2OO personnes riveraines ou plus éloignées ont signé

une pétition envoyée le 2 Juillet au promoteur et au Maire de Rennes pour protester contre la

destruction prévue de ce superbe pavillon.

Pas de réponse jusqu’à maintenant mais à fin Décembre la Maison est toujours debout.

Le Conseil d’administration a souhaité à cette occasion que soit rédigée une notice qui serait

mise à disposition des propriétaires dont les biens seraient menacés de destruction en raison de

projets immobiliers.Ceci pourrait leur permettre de réagir plus en amont..

> « CROIX SAINT-HELIER »

A force de patience et de ténacité, des Membres du Conseil d’Administration ont été accueillis

le 26 Septembre, à l’entrepôt municipal de la Plaine de Baud, par M.EVEILLARD, Directeur du

Service Culture de « Rennes Métropole » pour constater que la « Croix Saint Hélier » y était

 bien stocké. Il s’agit d’un ouvrage en granit de 10 mètre de haut et d’un poids de 5 tonnes.

Il a été admis qu’elle ne pouvait pas être remontée à l’emplacement où elle était auparavant.

Faut-il la réinstalller ? Si oui, à quel endroit ?

Il a été observé par contre que le socle gravé retiré en Juillet 2011, n’était pas entreposé dans ce

lieu. Les recherches continuent.

 

> »COLONNE VANEAU-PAPU » (polytechniciens rennais tués sur les barricades en 1830)

Dès la création de l’Association, « Les Amis du patrimoine Rennais » se sont inquiétés de la

disparition du Thabor, de la Colonne et ont envoyé plusieurs courriers au Maire.

Ils se réjouissent de voir la colonne restaurée et réinstallé depuis l’été.

 

 

AUTRES SITES QUI SUSCITENT L’INQUIETUDE DES AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS

> LA COCHARDIERE – HOTEL DIEU

A part l’édifice d’origine qui devrait être conservé, à plus ou moins long terme, il est probable que tous les autres bâtiments disparaîtront. C’est bien dommage. Les A.P.R auraient

souhaité que soient conservés entre autres les locaux de désinfection-laverie.

> MANOIR LAURANS – Z.A.C. Chardonnet. Propriété Privée.

> PALAIS SAINT-GEORGES.

Même s’il devient Hotel de luxe, les Amis du Patrimoine Rennais souhaitent que l’accès au

Jardin et aux Arcades reste public et que soit aménagée une salle ouverte à tous dans

laquelle serait rappelée l’histoire du lieu. .

>FACULTE DES SCIENCES.

Exigence que l’intégrité architecturale du Bâtiment soit préservée.

> PORTES MORDELAISES.

Les Fouilles et dégagements entrepris depuis Septembre, font espérer une revalorisation de

ce monument et de ses alentours.

> »LES JACOBINS »

Attention constante à ce que les vestiges du Couvent soient restaurés dans la logique

architecturale de l’ensemble d’origine..

Le Conseil d’Administration a débattu sur le devenir des découvertes opérées par les

fouilles archéologiques.

>PRISON JACQUES CARTIER :

Statu quo depuis l’année dernière. Le Bâtiment d’origine serait conservé dans sa totalité.

Pas de nouvelles plus récentes.

>THABOR.

La réhabilitation se poursuit.

> ESCALIERS DE LA GALERIE DU THEATRE.

Rien ne s’est amélioré. On espère qu’il bénéficiera en annexe des travaux effectués au

« Picadilly ». L’association a rappelé cet endroit au bon souvenir des Responsables

professionnels du Patrimoine.

> PATRIMOINE RELIGIEUX.

Lors de la réunion du C.A de Novembre, l’Abbé Roger BLOT, responsable diocésain du

Patrimoine religieux a fait le point sur la santé et l’entretien des Eglises.

Parmi celles d’avant 1905 dont la maintenance et la restauration incombent à la Ville.

« Saint-Hélier » et « Saint-Etienne » sont très dégradées et auraient un besoin urgent de

restauration.

——————————

AG 2013-6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *