Pour la conservation de postes d’aiguillage

Le patrimoine est une valeur économique très importante.

En 2011, le tourisme lié au Patrimoine mondial a généré plus de 32 milliards d’euros de revenus et plus de 700 000 emplois selon Heritage Lottery Fund.

Une opportunité se présente aujourd’hui à Rennes de valoriser le patrimoine industriel  ferroviaire.

Avec l’arrivée de la ligne TGV à Rennes, les anciens postes d’aiguillage vont être détruits. Nous souhaitons la conservation des plus remarquables.

C’est aussi l’occasion de garder la mémoire d’un siècle et demi de chemin de fer en Bretagne, de 150 années d’exploitation et d’entretien du réseau ferré et aussi des luttes sociales qui y sont associées.

Voir le dossier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *