Lettre à Mme Le Maire : Ecole Saint Michel, 1 rue de Châteaugiron

Madame APPERE Nathalie
MAIRE DE RENNES
HOTEL DE VILLE
Place de la Mairie
C.S 63126
35031 RENNES Cedex

Rennes, le 23 Septembre 2015

OBJET : OPPOSITION A LA DESTRUCTION D’UNE PARTIE DE L’ECOLE SAINT-MICHEL, Enregistrée 2 Etoiles dans l’annexe Patrimoine Local remarquable du PLU
N’ACCORDEZ PLUS DE PERMIS DE DEMOLIR POUR DES BATIMENTS PATRIMONIAUX !!!
Demande de Rendez-Vous avec Madame la Maire de Rennes.

Madame la Maire,

Encore une très mauvaise nouvelle pour « Le Patrimoine Rennais dans le journal « Ouest-France » de ce mercredi matin : L’Ecole Saint-Michel, 1 rue de Chateaugiron, va en grande partie disparaître et le peu qui en restera sera laidement inséré dans des cubes de béton produits en grandes séries !

Faut-t-il vous rappeler que ce bâtiment est enregistré avec 2 étoiles, dans l’annexe « Patrimoine Local remarquable du PLU ?!?

Nous serions étonnés que vous puissiez accorder des permis de construire et démolir pour « ce Pôle structurant du quartier » (sic annexe PLU), au moment où vos services ont organisé le 18/9 « Un Café Culturel » sur le Patrimoine, en affirmant ,la main sur le coeur, que la Ville de Rennes est de plus en plus attachée à son Patrimoine bâti. Nous avions également apprécié sur Ouest-France de ce mardi 22/9 que vos échanges avec la délégation chinoise, ce lundi, ait traité entre autres de « la nécessité de concilier l’expansion urbaine et la préservation du bâti ancien ».

Nous sommes de plus en plus consternés par l’irrespect que votre municipalité démontre vis à vis du Patrimoine Local remarquable dont elle a établi elle même la liste et vous demandons de bien vouloir nous accorder un rendez-vous au plus vite.

« LES AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS » , leurs sympathisants et de très nombreux habitants n’en peuvent plus d’être témoins de l’effondrement, sous les coups des destructeurs, de décors familiers. Ils sont effarés de l’acharnement de ces sept années antérieures contre les plus beaux fleurons architecturaux, souvent labellisés d’une histoire à retenir.

Faut-il en rappeler des têtes de listes loin d’être exhaustives ? :
– La Villa du 84 rue de Fougères.
– L’Hôtel particulier du 12 rue de Vincennes
– Le Manoir du « Grand Champeaux » > Exit depuis Aout 2013.
– « L’Hôtel des Demoiselles », rue d’Antrain (maximum de macarons au P.L.U aussi bien en histoire qu’en architecture)
– L’ancien « Hôtel Codrington » des 71 & 71bis rue de Paris et ses ornements « Odorico »
– La Villa du 134 Avenue Sergent Maginot et la crainte pour les 4 autres restantes dans l’alignement.
– La Maison du 9 bis Boulevard Volney remplacée par un programme promoteur « Réalista »
– Les Immeubles 20-21 Pl Sainte Anne et leur fameux Mur Dubonnet

…Et la liste s’allongera encore …C’est insupportable !

Nous vous la rappellerons dans chaque courrier que nous vous adresserons dès que nous serons avisés d’une démolition prochaine d’un bâtiment patrimonial.

Nous renouvelons notre demande de rendez-vous et insistons pour que vous n’accordiez plus de « Permis de démolir » pour les bâtiments étoilés, annexés au P.L.U actuel avant sa prochaine révision, à la préparation de laquelle,vous avez promis de nous associer.

Dans l’attente de votre réponse.

Nous vous prions de croire, Madame la Maire, en l’assurance de notre très respectueuse
considération.

« LES AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS »
Le Président : Michel COIGNARD

.

P.S. : Rappel des propos de M. Gauthier AUBERT, Historien, dans un article de « Place Publique » N°35 – Mai-Juin 2015.
« Les défenseurs du Patrimoine entendent privilégier un développement urbain -durable-, plus harmonieux, plus respectueux de l’existant dans lequel l’ancien et le nouveau communient et non s’affrontent, où la modernité sait s’imprégner du contexte, de l’esprit des lieux, de son histoire »*

N.B : Ce courrier sera transmis aux Médias pour information et éventuelle diffusion. Il apparaîtra aussi dans le sîte « WWWamispatrimoinesrennais.org » et sur la page facebook de l’association.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *