Grandes manoeuvres autour de la maison d’arrêt Jacques Cartier

10 ans après sa fermeture, la Maire de Rennes, s’est engagée, pendant la campagne des élections municipales, à transformer la prison Jacques Cartier en « lieu culturel ».

Si en même temps on peut réaliser une opération immobilière, pourquoi s’en priver doit-on penser dans les hautes sphères de l’administration territoriale ? C’est sûrement en ce sens que la Ville préempte à tout va tous les bâtiments en cession hors les murs !!!

Ce contenu a été publié dans Préservations des arbres et espaces végétalisés, Stop aux destructions !. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.