L’association des Amis du patrimoine rennais alerte sur la suppression de la dalle du parking Vilaine.  Le Télégramme 18 juin 2024

Comme de nombreux commerçants ou professions libérales, les Amis du patrimoine rennais s’opposent à la suppression du parking Vilaine. Pourquoi ?

Jean-Pierre Renault, président : Pour de très nombreuses raisons. Nous, ce n’est pas la suppression du parking qui nous inquiète mais bien la suppression de la dalle qui lie le nord de la ville au sud. Supprimer la dalle au motif que les Rennais veulent se réapproprier le fleuve est une erreur. Nous pensons au contraire qu’il faut l’aménager en promenade pour prolonger le mail François-Mitterrand. Si les Rennais veulent voir le fleuve, on peut aménager beaucoup mieux les rives de Bourg l’évêque jusqu’à la place de la Mission. Là, devant les galeries Lafayette, la Vilaine est à 4 mètres en contrebas. Quand les gens seront descendus, ils seront sur un étroit ponton flottant, face à un cours d’eau marron, entouré par de hauts murs. On ne voit pas l’intérêt.

Pour lire la suite : article du Télégramme par Claire Staes le 18 juin 2024

Publié dans Archives des APR: pépites et vilains filons !, Non classé, Revue de presse, Vie du site | Laisser un commentaire

Assemblée Générale annuelle le 20 avril 2024


Salle Le Pélican du Jeu de Paume 12 Rue Saint-Louis, 35000 RENNES
le samedi 20 avril 2024
dès 14:00 (règlement des cotisations 2024 si non payées plus tôt et émargement de la feuille de présence puis à 14:30 début de l’Assemblée Générale
(Les personnes invitées et non adhérentes pourront assister à l’Assemblée mais ne pourront pas voter)

Ordre du jour

  1. Mot d’accueil et présentation générale par le Président.
  2. Approbation du P.V. de l’A.G. du 1er avril 2023.
  3. Rapport d’activités et rapport moral du Président.
  4. Rapport financier du Trésorier.
  5. Élection des membres du Conseil d’Administration puis brève réunion pour élection du Bureau.
    (Il serait bon que les nouvelles candidatures soient présentées – courrier ou courriel- avant le 24 mars 2020)
    Pause-café avec Présentation de 3 opérations pour le…
  6. …Prix Jean-Yves Veillard (ex « prix Galette ») et choix par vote de l’Assemblée.
  7. Présentation des récentes vidéos des APR sur YouTube et perspectives.
  8. Participation des adhérents (groupes de travail, lanceurs d’alerte, conseils de quartier etc.)
  9. Point sur les visites et conférences à prévoir.
  10. Réflexion sur les actions de l’association, en particulier concernant les grands projets urbains.
  11. Questions diverses.

















Publié dans Archives des APR: pépites et vilains filons !, Vie du site | Laisser un commentaire

Avis des APR sur la modification du PLUi

Rennes Métropole va engager une nouvelle et très importante modification du Plan Local d’Urbanisme, dont le but principal est de favoriser la densification des constructions dans les zones déjà habitées. Les Amis du Patrimoine ne se prononcent pas de manière dogmatique sur ce sujet. Ils reconnaissent même que la Ville affiche en ce qui concerne certains éléments du patrimoine bâti de bonnes intentions. Mais instruits par l’expérience, ils ne manquent pas d’inquiétudes.

Vous pourrez retrouver leur avis sur le site de Rennes Métropole consacré à la concertation préalable à cette modification (c’est l’avis n° 570). Mais nous le reproduisons ci-dessous. Merci d’en prendre connaissance !

AVIS des Amis du Patrimoine Rennais sur la modification n° 2 du PLUi

de Rennes Métropole

Les Amis du Patrimoine Rennais ne peuvent que répéter, non sans inquiétudes supplémentaires, les avis qu’ils ont déjà donnés lors des deux enquêtes publiques successives du PLU de Rennes puis du PLUi et plus récemment lors de la modification n° 1 du PLUi. 

Ils se permettront d’abord une remarque liminaire. L’utilisation des documents du PLU sur le site de Rennes métropole est particulièrement malaisée. À l’’obligation de télécharger de lourds documents devrait être préférée la possibilité d’une consultation en ligne avec facile déplacement dans le document. Quant à la carte dite « interactive », elle est à modifier de toute urgence. Il est parfois impossible de consulter les éléments en partant d’une adresse, ce qui oblige à consulter le site du cadastre pour interroger ensuite cette carte « interactive ». Là, les renseignements obtenus, à travers la lourdeur du téléchargement d’une fiche, n’apportent du point de vue patrimonial aucune information autre, s’agissant de bâtiments « étoilés », que le nombre d’étoiles, déjà visible sur la carte. Pour en savoir plus sur le bâtiment en question, il faut retourner dans la liste des bâtiments du patrimoine bâti d’intérêt local, classés qu’une manière parfois surprenante. Toute interrogation portant sur plusieurs parcelles devient particulièrement fastidieuse, alors que le devoir de la collectivité est de facilité l’accès du public à ces informations. L’annexe 10 du PLUi est difficile d’accès. L’information des citoyens justifie que soit mise à leur disposition un outil simple d’utilisation, permettant de suivre l’évolution du patrimoine « étoilé » (additions, suppressions, permis de construire…). Le site Opendata de Rennes Métropole, qui recense par exemple les toilettes publiques, devrait comporter un tel volet patrimoine.

Les APR approuvent bien sûr la préoccupation mise en avant par la métropole pour le patrimoine bâti ou paysager. Mais ils attirent à nouveau l’attention sur la grande difficulté de préserver l’identité patrimoniale, historique et sociale des quartiers. Presque toutes les modifications envisagées sur la ville de Rennes ne visent qu’à densifier des quartiers existants, avec le risque hélas patent de dénaturer le patrimoine bâti, y compris quand sont conservés, totalement hors contexte, des bâtiments « protégés » dont la qualité esthétique est niée voire condamnée par des constructions sans aucune cohérence par leur apparence, leur volume ou leur hauteur. Le patrimoine naturel, en particulier celui constitué par les jardins connectés en cœurs d’îlots se trouve également en danger.  Alors que la qualité rédactionnelle du document est souvent trop médiocre pour être sûr de la signification des propos (voir exemple plus loin à propos du Palais Saint Melaine), ses auteurs ont fait preuve d’une grande imagination pour qualifier différemment ces efforts tendant tous au même but : entasser le plus d’habitants possible sur des espaces de plus en plus restreints, quels que soient les risques patrimoniaux (et autres, qu’il ne nous appartient pas d’aborder).  Ainsi il est question de « renouvellement urbain », de « développement », de « restructuration », d’ « extension », de « réhabilitation », d’ « accompagner l’évolution » ou de la « favoriser », et, bien sûr,  « d’accompagner la mutation de tissus patrimoniaux ». Mais rien n’est mis en place pour développer une sensibilité fine de la qualité esthétique et historique du patrimoine afin d’éviter ou empêcher des erreurs souvent irréparables.

Les APR se réjouissent que soit envisagée  (§ 57 du document) la protection de la chapelle de la Sainte Famille et des maisons voisines du passage de Couëdic,  de l’Hôtel Le Ray (rénové avec soin par ses nouveaux propriétaires) comme de l’Hôtel Poivrel malgré la récente dégradation de l’environnement de ce bâtiment.  Toutefois la disparition du périmètre de 500 m autour des Monuments Historiques inquiète dans son principe les APR, comme nombre d’associations de défense du patrimoine. C’est pourquoi ils souhaitent être associés en amont à la délimitation de ces Périmètres Délimités des Abords.

Ils se félicitent de l’addition à la liste du patrimoine local de divers bâtiments ou ensembles remarquables (§ 59) comme rue Gurvand et Bd de Beaumont. En ce qui concerne ce linéaire de bâtiments modestes mais homogènes ils ne peuvent que regretter que cette mesure intervienne après la construction de l’immeuble du groupe Launay, de grande qualité formelle mais incohérent avec son environnement. Ils sont surpris aussi que soit indiqué « du 3 au 37 » puis certains seulement des numéros. Ils réitèrent leur demande liminaire que les caractéristiques des bâtiments « étoilés » soient aisément accessibles via la carte interactive du PLUi,  et rappellent qu’ils souhaitent que les propriétaires des parcelles concernées par ces distinctions en soient individuellement avisés.

Ils demandent une fois de plus que lorsque des immeubles sont reconnus PBIL ils soient protégés non seulement en eux-mêmes mais dans leur environnement. De plus en plus de rues sont défigurées par la construction de bâtiments sans cohérence aucune avec l’existant (volumes, matériaux, couleurs…).  La protection d’un bâtiment dans le cadre du PLU ne se fait pas d’abord pour empêcher les propriétaires d’un bien de le dénaturer, mais surtout pour permettre à l’ensemble de la population de profiter de la vue offerte ou de situer un bien dans l’histoire d’un quartier ou d’une commune, ce qui est impossible si l’environnement est modifié sans respect des constructions que l’on prétend protéger. Cette demande vaut autant pour les ensembles d’architecture remarquable à l’image de la rue Jean Guéhénno, hélas défigurée à côté de la station de métro Jules Ferry, que pour des ensembles modestes comme les Castors, liés à l’histoire sociale des quartiers. Ainsi, pourquoi la bande de pavillons rue J. Coquelin ne bénéficie-t-elle pas, comme le « village des Castors », d’un zonage UE2h et d’une qualification d’ensemble urbain ?

On ne peut qu’approuver pour divers sites le désir de permettre des évolutions. Mais les APR rappellent qu’il n’y a pour aucune époque d’obligation de se démarquer des périodes précédentes, mais au contraire l’obligation parfois morale et bien souvent esthétique de respecter l’existant. Ainsi à Rennes la Place du Parlement a été reconstruite après l’incendie de 1720 avec des volumes et des modénatures de façades respectueux du bâtiment du Parlement édifié un siècle plus tôt, et elle a été achevée vers 1830 (création de la rue Victor Hugo) sans volonté de différencier les nouvelles constructions de leurs aînées. De même le Palais du Commerce, conçu et édifié sur une période d’un demi-siècle, est resté cohérent malgré un incendie et la succession des élus et des architectes de la ville, ce qui a amené les APR à s’opposer à l’extension incohérente de ces bâtiments.

Les Amis du Patrimoine Rennais seront particulièrement attentifs à l’évolution du secteur du Palais Saint Melaine (§ 49), monument historique lié à l’histoire locale et jouxtant un autre monument historique essentiel (Notre Dame) et le jardin du Thabor, tous lieux emblématiques de Rennes, très fréquentés par les habitants de l’agglomération et incontournables lors des visites touristiques de la ville.  Ils s’étonnent d’ailleurs qu’au PLU actuel cet immeuble soit classé en UG1a et non pas, malgré les Monuments Historiques jouxtés et la zone UP attenante en UG1h avec la règle indispensable à leurs yeux que « La hauteur des nouvelles constructions s’intègre harmonieusement à celle des constructions patrimoniales existantes sur le terrain ou sur les terrains voisins », règle à laquelle il conviendrait d’ailleurs d’ajouter « et n’excède pas ». Cette remarque vaut aussi pour le terrain voisin, site de l’ancien Institut de Géologie, à l’architecture souvent peu appréciée mais caractéristique, doté d’une sculpture remarquable et délaissée et face à l’ancienne ferme de la Petite Palestine, témoin du passé rural du quartier. Ce site fait l’objet de la proposition n° 22 des « idées recueillies » de cette concertation, déposée par Mme Bouchet, Vice-Présidente de l’université Rennes 1.  Les APR s’inquiètent aussi que les intentions de la collectivité soient manifestées par un verbiage insignifiant (hélas présent dans d’autres parties du texte). Comment traduire en français courant et compréhensible par tous des phrases telles que : « Par sa position stratégique aux abords du centre ancien et du parc du Thabor, le site représente un lieu d’attraction à activer en synergie avec l’entrée du Parc des Thabor, jalon de découverte du centre-ville » ?  Les Amis du Patrimoine s’étonnent aussi de la présence dans le même paragraphe du mot « valorisation », dont ils ont pu constater qu’il n’avait absolument pas la même signification pour les défenseurs du patrimoine et pour les promoteurs… 

En conclusion les APR ne peuvent qu’applaudir bien des intentions affichées dans la présentation de cette première modification du PLU intercommunal de Rennes Métropole. Ils font le vœu, avec espoir mais avec une inquiète vigilance, que ces intentions se traduisent par des actes. Paraphrasant le Général de Gaulle à propos de la Constitution, nous pouvons dire « un Plan d’Urbanisme, c’est un esprit, un texte, une pratique ». Trop souvent nous semble-t-il la collectivité, dans l’accord des permis de construire, oublie les grands principes dont elle fait état, c’est-à-dire l’esprit. Elle n’a pas l’obligation d’accorder toujours aux promoteurs la constructibilité maximum rendue possible par les textes, favorisée hélas par la regrettable diminution des places de stationnement exigées, stigmatisée par bien des observations des récentes enquêtes publiques.

Les Amis du Patrimoine Rennais rappellent  leur demande  que la Collectivité mette en place des commissions extra-municipales du patrimoine bâti,  incluant des personnalités et associations compétentes -dont pour Rennes les Amis du Patrimoine Rennais- commissions qui pourraient notamment être consultés pour détermination des P.D.A. (voir supra), proposer des additions à la liste des bâtiments « étoilés », des ensembles urbains et des séquences urbaines, être saisies des demandes en ce sens des élus ou des citoyens et consultées en cas de travaux affectant ces bâtiments patrimoniaux.

Publié dans Histoire et Patrimoine de Rennes, Plan Local d'Urbanisme | Laisser un commentaire

La Lettre aux Adhérents janvier 2024

Chères adhérentes, chers adhérents,

Cette nouvelle lettre des APR a pour ambition d’informer régulièrement les membres de notre association sur l’avancement des principaux dossiers en cours pris en charge par le bureau, le conseil d’administration ou des membres qualifiés … Elle est aussi l’occasion de vous présenter le nouveau logo de l’association, résultat d’une âpre compétition où se sont confrontées pas moins de 13 propositions de designers talentueux ! Le logo finalement retenu lors de notre dernière assemblée générale, après un vote disputé, a été réalisé par deux jeunes étudiants de l’École d’Art MJM Graphic Design de Rennes, Edwige Ferron et Adrian Kerrien. Les deux lauréats ont signé une convention de cession de droits, le 14 septembre 2023, dans les locaux de cette École lors d’une cérémonie conviviale en présence de la directrice de l’établissement, Madame Sonia Ruf, dont vous pouvez découvrir les moments forts sur notre chaîne Youtube des APR !

Cette lettre trimestrielle apportera aussi un éclairage plus développé sur un événement, une réalisation, un témoignage marquant de la vie de l’association. Ainsi, vous trouverez dans ce numéro une présentation du poste d’aiguillage de la gare de Rennes par Patrick Arrondeau associée à une vidéo que vous pourrez abondamment liker, commenter sur la chaîne des APR. Le classement de ce monument, ainsi que le projet de création à terme d’un musée vivant, est le résultat de la mobilisation conjointe, depuis de nombreuses années, des APR, de l’association Rail et Histoire et de l’Université Rennes II.

Une dernière partie sera consacrée à l’agenda des principaux événements, rencontres, conférences à venir susceptibles de vous intéresser. Cette lettre est bien sûr ouverte aux contributions de ceux qui souhaiteraient l’enrichir de leurs réflexions, témoignages et commentaires. En particulier, une rubrique sera dédiée aux lanceurs d’alerte dont nous remercions par avance l’engagement et la vigilance face aux nombreux projets qui viennent peu à peu menacer l’intégrité et la cohérence du patrimoine rennais.

Enfin, au nom du Bureau et du Conseil d’Administration de notre association, je vous adresse nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année !

Jean-Pierre Renault Président des APR

Le dossier

Le poste d’aiguillage central de la gare de Rennes : sauvetage réussi et création d’un musée vivant en bonne voie

Le poste d’aiguillage central de la gare de Rennes, situé sur le premier quai côté Brest, a été étudié et conçu par les chemins de fer de l’Etat et la société « Mors » à partir des années 1935/1936 et mis en service par la SNCF en 1941. Il a fonctionné jusqu’en juin 2018 et a été le dernier en activité en Europe. Ce type de poste a été vendu et installé par la société « Mors » dans le monde entier. Il représente la première génération des postes dit « à itinéraires » : un seul petit levier permettant de manœuvrer simultanément les différentes aiguilles correspondant à une section de parcours ainsi que les signaux correspondants. La technologie mécanique et électrique et l’architecture du bâtiment de ce poste sont remarquables.

Depuis plus de 10 ans l’APR a œuvré sans relâche pour sa préservation. Avec l’aide continue et active de l’association Rail & Histoire, son inscription à l’inventaire des monuments historique a été obtenue en 2015, ce qui a permis d’éviter sa démolition. En 2018, quelques semaines avant sa fermeture, l’APR a convaincu le musée de Bretagne de faire réaliser un film documentaire qui permet de garder une mémoire du poste central en pleine activité.

Actuellement, ce poste fait l’objet d’un projet bien avancé de création d’un musée vivant avec ouverture au public. Un simulateur informatique permettra aux visiteurs de tracer les itinéraires et de suivre la circulation de trains fictifs dans les mêmes conditions que lorsqu’il était en service. Ce projet est piloté par l’association Rail & Histoire qui s’appuie sur un groupe de cheminots bénévoles actifs et retraités rennais qui ont, pour la plupart, travaillé dans ce poste.

Vous trouverez sur le site de l’APR une vidéo qui vous permettra de découvrir ce poste d’aiguillage, de comprendre son fonctionnement et l’histoire de son sauvetage. Un lien permettra également de visionner le film « Ouverture du signal », réalisé à l’initiative du Musée de Bretagne par Thierry Salvert.

Patrick Arrondeau

La vidéo du mois : Le sauvetage du Poste d’aiguillage Sncf de la gare de Rennes que vous trouverez sur notre chaîne Amis du Patrimoine Rennais sur Youtube (le lien se trouve à la fin de la lettre) ainsi que le lien pour le film « Ouverture du signal » : vimeo.com/345715592

La vie de l’association

La vie sociale

Visite du quartier Saint Germain le 23 novembre 2023 (Pierre-Henri-Biger) : la place et l’église Saint Germain -classée monument historique-, les rues avoisinantes dont deux ensembles rénovés rue Saint-Georges (Territoires Publics)

Conseil d’Administration des APR, le 14 décembre 2023

Prochain Conseil d’Administration des APR, le 14 mars 2024

Assemblée Générale des APR, Jeu de Paume, le 20 avril 2024

Prochaines visites

La cathédrale de Rennes (Henry Masson) le 17 février 2024

Les Niches à la Vierge (Capucine Lemaître,Jacques Alexandre, Patrick Grimault) juin 2024

Projets à l’étude : Les Halles centrales (Patrick Grimault), Un parcours Odorico (Capucine Lemaître, Daniel Enocq)

Les lanceurs d’alerte

Dossiers actuellement suivis suite à des alertes de nos membres : 2bis rue Saint Alphonse, Chapelle Saint-Yves, l’hôtel de Robien, le Palais Saint-Melaine, l’Hôtel Dieu, rue Guéhenno …

Pour mémoire et contributions

Le site des APR : https://www.amispatrimoinerennais.org/

Le Facebook des APR : https://www.facebook.com/p/Les-Amis-du-Patrimoine-Rennais-association-loi-1901-100064540636229/

La chaîne Youtube des APR : https://www.youtube.com/@amispatrimoinerennais

L’adresse email des APR : amispatrimoinerennais@gmail.com

L’adresse des APR : 13 Square Lucien Rose – 35000 RENNES

Vous êtes aussi invités à lire les lettres plus anciennes, celle de 2022 et celles de 2020… ou avant ! https://www.amispatrimoinerennais.org/lassociation-2/la-lettre-des-apr/lettre-2020-2/

Publié dans Non classé, Vie du site | Laisser un commentaire

Triste fin (?) pour la rue Jean Guéhénno

La presse a signalé la remise des clés de la résidence « Diell » rue Jean Guehénno, non sans quelques inexactitudes auxquelles le président des Amis du Patrimoine a répondu par la lettre ci dessous.

Notre association a pour objectif de protéger l’ensemble du patrimoine de la ville,  dans l’intérêt des Rennais mais aussi dans celui des nombreux visiteurs qui chaque année souhaitent découvrir notre ville.

Concernant la dernière construction réalisée rue Jean Guéhenno ou place Jules Ferry, nous tenons à rappeler que nous n’avons jamais été contre la réalisation d’ une construction à cet endroit mais avions souhaité que cette réalisation s’harmonise avec son environnement pour l’essentiel constitué de maisons du 19ème siècle qualifiées par le PLUI d’édifices remarquables ou exceptionnels et de grande qualité patrimoniale.

De nombreux Rennais ont soutenu notre position (pétition de plus de 1000 personnes), ce qui nous a permis d’entamer une discussion avec les différents services qui malheureusement n’a pas abouti. Pour cette raison nous nous sommes regroupés avec les riverains, non pas pour « retarder le dossier », mais pour faire entendre nos revendications qui portaient exclusivement sur l’architecture, l’intégration, l’urbanisme, l’harmonisation du lieu et bien entendu la protection d’un patrimoine remarquable.

Notre association n’a pas vocation à ralentir les constructions envisagées comme nous l’avons lu dans votre article. Seulement nous devons intervenir, une fois que tous les efforts de négociation sont épuisés, quand le patrimoine se trouve menacé.

N’ayant pas trouvé de solution, nous avons donc dû déposer un recours gracieux qui aurait dû permettre une bonne avancée entre les différents partenaires mais cela n’a pas été le cas puisque le chantier a démarré sans concertation avec les riverains et notre association …!!!  Nous avons donc dû saisir le tribunal administratif où malheureusement nous n’avons pas été entendus malgré la qualité du dossier que nous avions présenté. Aujourd’hui la construction est terminée et chacun pourra se faire une idée de la réalisation. Les Amis du Patrimoine pour ce projet utiliseront cette métaphore : « un mélomane ne pourra jamais se contenter de fausses notes dans un concert symphonique » mais malheureusement une fois que la chose est faite.

Le travail que nous menons sans relâche pour protéger notre patrimoine a trouvé peut-être et dernièrement, par le biais de la charte de construction et de citoyenneté, une réponse qui devrait à l’avenir faciliter et gommer les différents naissants dès qu’une construction est envisagée dans le centre-ville. Cette charte mise en place par la ville de Rennes peut-être un outil décisif pour une meilleure compréhension et une meilleure définition des projets si l’ensemble des partenaires « jouent le jeu ».

Notre association déjà sollicitée depuis la mise en place de cette charte, et pour plusieurs projets, pourra dans un avenir proche apprécier, nous l’espérons, son efficacité.

Publié dans Archives des APR: pépites et vilains filons !, Histoire et Patrimoine de Rennes | Laisser un commentaire

Le Poste Central de la gare de Rennes sur les rails ?

La chaine Youtube des Amis du Patrimoine Rennais vous propose un point sur le Poste Central de la Gare de Rennes. L’association s’est depuis longtemps mobilisée en faveur du patrimoine ferroviaire rennais. Elle a contribué à l’inscription sur la liste des Monuments Historiques de ce bâtiment particulièrement intéressant (avec le matériel spécifique qu’il contient). Elle est heureuse de voir qu’avec l’appui décisif de cheminots, et en particulier des anciens personnels de ce poste une solution d’avenir semble devoir être trouvée avec le soutien de l’association Rail et Histoire. Elle souhaite que les collectivités locales s’impliquent dans la sauvegarde de ce Poste Central et d’autres éléments du patrimoine ferroviaire de la ville de Rennes.

C’est ici : https://youtu.be/9eP96XLqzE4?si=Aiv86YcakRStsVy

Poste central de la gare de Rennes, inscrit Monument Historique par arrêté du 20/01/2020
Publié dans Patrimoine industriel et ferroviaire | Laisser un commentaire

Nouveau logo pour les APR

Après consultation des adhérents en assemblée générale puis par un scrutin électronique (Balotilo), les Amis du Patrimoine Rennais ont choisi avant l’été leur nouveau logo.

Les lauréats ont été Edwige Ferron, et Adrian Kerrien, étudiants de l’école MJM Graphic Rennes. La signature officielle du contrat de cession des droits n’a pu avoir lieu qu’après la rentrée et a été accueillie par l’établissement MJM, dans l’ancien hôtel Le Chartier, 29 rue de la Palestine. Cette sympathique cérémonie s’est tenue en présence de plusieurs membres actuels ou anciens du Conseil d’Administration, de Sonia Ruf, Gwennaelle de Carné et Arnaud Roussel (MJM Graphic) et de Tiffen Contival, directrice de quartier centre de la Ville de Rennes.

Ci dessus, P.H. Biger (secrétaire), Adrian Kerrien, J.-P. Renault (président), Edwige Ferron

Ce changement d’image de l’association se fait dans la continuité et la fidélité à ses origines. Le logo manifeste en effet l’attachement des APR au patrimoine rennais sous toutes ses formes.

Publié dans Archives des APR: pépites et vilains filons ! | Laisser un commentaire

Assemblée Générale

Le samedi 1er avril, à la salle du Pélican (Jeu de Paume, rue Saint-Louis) l’Assemblée Générale des Amis du Patrimoine Rennais

a notamment approuvé la création de la chaîne YouTube des APR,

et a retenu, outre l’ancien logo, deux propositions d’étudiants. Après retravail sur ces propositions, les adhérents (à jour de cotisation à la date de l’A.G.) choisiront démocratiquement par vote électronique ce nouveau logo (ou décideront de garder l’ancien) !

Que cette restriction ne vous dissuade pas d’adhérer aux Amis du Patrimoine : la cotisation individuelle est de 10 € (5 € pour étudiants de moins de 25 ans ou demandeurs d’emploi), et la cotisation pour deux personnes du même foyer de 12 €. Mais les versements plus importants sont acceptés !

Publié dans Non classé, Vie du site | Laisser un commentaire

Toujours la rue Jean Guéhénno

La précipitation de la Ville et de son bras bétonnier Archipel va-t-elle devoir ralentir ? La décision de la juge des référés du Tribunal Administratif de Rennes de ne pas faire arrêter les travaux avait suscité la surprise voire la stupéfaction de tous ceux qui avaient assisté à l’audience. Cette surprise est peut-être partagée par le Conseil d’État.

En effet, à l’issue de la procédure d’admission des pourvois en cassation, le pourvoi formé au nom des riverains (auxquels se sont joints Les Amis du Patrimoine Rennais), contre l’ordonnance rendue par le juge des référés du tribunal administratif de Rennes le 16 juin 2022 a été mis à l’instruction.

Autrement dit, comme le précise l’avocat des requérants, ce pourvoi a été considéré comme sérieux.

Ce n’est pas encore une victoire, mais nous voyons un coin de ciel bleu. Continuons le combat !

Publié dans Non classé, Stop aux destructions ! | Laisser un commentaire

Une chaine YouTube des APR !

Les Amis du Patrimoine Rennais ont décidé de réaliser à partir de 2023 une série de vidéos visualisant leurs préoccupations et leur action.Le numéro 0 a été présenté en avant-première aux adhérents, qui recevront davantage d’informations dans une prochaine Lettre aux Adhérents. Dès maintenant, vous pouvez, vous aussi, en regardant cette première vidéo, comprendre et sûrement partager l’indignation des APR à propos du programme d’Archipel Habitat rue Jean Guéhenno. Ce n’est qu’un exemple de ce qui tracasse la plupart des Rennais… N’hésitez pas à partager vos indignations concernant le mépris du patrimoine bâti, paysager ou historique. https://www.youtube.com/@amispatrimoinerennais/featured

Publié dans Stop aux destructions ! | Laisser un commentaire

Vers un changement de logo pour les APR

La naissance des Amis du Patrimoine Rennais a été manifestée au Journal Officiel en janvier 2005. Déjà 18 ans… Pour fêter ce passage à la majorité, le Conseil d’Administration proposera à la prochaine Assemblée Générale de l’association de choisir un nouveau logo. Il lui soumettra plusieurs projets, et c’est vous, adhérents ou amis de l’Association, qui allez le dessiner !

Deux obligations seulement : que le logo s’accompagne de notre nom…. et que le projet soit rendu par courrier ou électroniquement avant le 14 mars.

l’ancien logo des APR A-t-il fait son temps ? A vous de le dire !

Un conseil : que le logo soit visible, simple et percutant, tout en manifestant clairement les buts des APR : sauvegarder le patrimoine bâti, naturel ou autre, de la ville de Rennes.

Un regret : nos finances (10 € la cotisation annuelle pour une personne…) ne permettent pas de récompenser financièrement le lauréat, et une précision : l’association sera propriétaire exclusive de tous droits sur son logo, y compris en cas de modification ultérieure.

Les enseignants de toute nature sont bien sûr encouragés à proposer cet exercice à leurs élèves, et l’on peut envisager qu’un membre de l’Association vienne alors parler de notre action pour éclairer les travaux. Nous sommes de même à la disposition de tout candidat potentiel.

Conclusion : à vos pinceaux, vos tablettes, ou tout instrument de création graphique qui vous plaira !

Publié dans Vie du site | 2 commentaires

Les Amis du Patrimoine Rennais publient

Les Amis du Patrimoine Rennais sont hélas souvent dans l’obligation d’affronter la collectivité locale, qui se soucie peu du patrimoine de notre ville, et qui accepte trop facilement que des constructions nouvelles excessives ou des transformations malvenues la défigurent.

Mais ce n’est pas leur activité préférée, loin de là. De nombreux membres de l’association sont actifs dans le secteur du patrimoine, à des titres divers, et certains publient livres et articles. Quand ces publications concernent le patrimoine rennais, nous ne pouvons que nous en réjouir.

A l’initiative de Jacques Alexandre, qui depuis trente ans répertorie les « niches à la Vierge » et avec le concours de Capucine Lemaître, docteur en histoire de l’art chargée d’enseignement à l’université Rennes 2 a paru il y a plusieurs mois le livre « Les Madones de Rennes », qui présente l’ensemble de ces niches votives. Tous deux sont membres des Amis du Patrimoine Rennais. Ils sont photographiés ci-dessous dédicaçant leur ouvrage à la Librairie La Procure le samedi 10 décembre.

Une semaine avant, c’est Dominique Irvoas-Dantec (également membre des A.P.R.) qui dédicaçait au Forum du Livre (centre de la Visitation) son ouvrage consacré aux « Curiosités Patrimoniales de Bretagne », en partie dédié à Rennes. (https://www.librairieforumdulivre.fr/livre/20911274-curiosites-patrimoniales-de-bretagne-dominique-irvoas-dantec-editions-ouest-france)

Ces deux ouvrages peuvent constituer de beaux cadeaux de Noël !

Publié dans Histoire et Patrimoine de Rennes, Non classé | Laisser un commentaire

Lettre aux adhérents des Amis du Patrimoine

Erreur RSS : WP HTTP Error: L’URL fournie n’est pas valide.
Publié dans Vie du site | Laisser un commentaire

Visites du Jeu de Paume avec Les Amis du Patrimoine

C’est un peu grâce aux A.P.R. que le Jeu de Paume de Rennes (rue Saint-Louis) a été préservé et restauré de manière permettant de comprendre un peu ce bâtiment et ce jeu.

Comme l’été dernier, à l’invitation des gestionnaires de l’équipement, les Amis du Patrimoine Rennais vous proposent de découvrir la salle historique Pélican. La dernière visite de cet été a lieu demain 30 août à 15:00 h (et non pas 11:00 comme annoncé un temps).

Visite gratuite, suivies d’un pot convivial.

Inscriptions au 02 21 02 22 40 ou contact@jeudepaumerennes.fr

Jeu de paume
Publié dans Histoire et Patrimoine de Rennes | Laisser un commentaire

Du nouveau rue Jean Guéhénno

Depuis de nombreuses années, les Amis du Patrimoine Rennais se sont élevés contre un projet de construction par Archipel Habitat, près de la toujours future station de métro Jules Ferry. Cette construction viendrait défigurer un ensemble de bâtiments dotés de 3 étoiles au PLUi, et donc considéré comme de grand intérêt, constituant un alignement à préserver. Comment comprendre que la ville écrive d’une main ce qu’elle vient effacer de l’autre ? Or, il semblerait qu’alors que la maire de Rennes n’a pas jugé bon de répondre à un recours gracieux des riverains et des APR, Archipel Habitat engagerait les travaux… Affaire à suivre : les Amis du Patrimoine ne manqueront pas de vous tenir au courant !

Depuis de nombreuses années, les Amis du Patrimoine Rennais se sont élevés contre un projet de construction par Archipel Habitat, près de la toujours future station de métro Jules Ferry. Cette construction viendrait défigurer un ensemble de bâtiments dotés de 3 étoiles au PLUi, et donc considéré comme de grand intérêt, constituant un alignement à préserver. Comment comprendre que la ville écrive d’une main ce qu’elle vient effacer de l’autre ? Or, il semblerait qu’alors que la maire de Rennes n’a pas jugé bon de répondre à un recours gracieux des riverains et des APR, Archipel Habitat engagerait les travaux… Affaire à suivre : les Amis du Patrimoine ne manqueront pas de vous tenir au courant !

Publié dans Non classé | Un commentaire

Visite du palais du Commerce le 7 Janvier 2022

Réservée aux adhérent-es.

Plus d’information: amispatrimoinerennais@gmail.com

Visite Palais du Commerce Janvier 2021

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

 FORUM URBAIN à l’initiative de la Municipalité de Rennes.

UNE OCCASION DE FAIRE PART DE REMARQUES, COMPLIMENTS ET REPROCHES A LA MUNICIPALITE.                                                             

Le jury citoyen qui a travaillé sur la conception de la charte de la construction et citoyenneté avait demandé l’organisation de réunions d’information par quartier pour expliquer aux habitant(e)s le projet urbain Rennes 2030 et plus précisément donner des informations précises sur le PLUI voté en 12/2019 et ses effets sur notre environnement dans les quartiers à court, moyen et long terme.

La première réunion nommée « Forum Urbain » aura lieu le samedi 20/11 de 09h à 13h dans la salle du gymnase du Landry située 29 Ave de Cork 35200 Rennes. C’est le premier Forum organisé et il concerne le quartier Francisco Ferrer-Landry-Poterie, tous les habitants de Rennes intéressés par le projet urbain rennais peuvent s’y rendre. Une intervention de M. Marc Hervé, adjoint à l’urbanisme, est programmée vers 11h30.

Voir  le tableau ci-dessous pour les autres Forum Urbain dans chacun des quartiers rennais:

Capture

Publié dans Comité Local du Patrimoine | Un commentaire