« RENNES 2030 » ou les beaux discours de Madame la Maire de Rennes sur l’importance du patrimoine !!

Et paradoxalement les pelleteuses-démolisseuses sont à l’œuvre…

C’est insensé !!!

rue-de-la-palestine102

Les bâtisses du 44-44bis rue de la Palestine étaient une maison de plaisance construite au début du XIX° Siècle, c’est-à-dire bien avant l’urbanisation du quartier…

Un rare vestige avec façade très soignée donnant sur le côté jardin dotée de 2 étoiles dans la liste du patrimoine local remarquable annexe au PLU…

Devant l’étendue des dégâts, « LES AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS » ne croient pas aux affirmations de M. SEMERIL, 1°Adjoint chargé d’urbanisme et développement durable quand il déclare que depuis 1996, 1% seulement du patrimoine local remarquable a disparu…

rue-de-la-palestine100rue-de-la-palestine101

Ils vont refaire le compte ! et surtout tenter de faire arrêter l’hémorragie en exigeant par une pétition signée par 1000 Rennaises et Rennais que la question du respect du patrimoine bâti soit inscrite à l’ordre du jour d’un prochain conseil municipal.

Ce contenu a été publié dans Stop aux destructions !. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.