REVUE DE PRESSE : Hôtel Pasteur, Arcades de République, …

  • Article O.F 16/1/18: « DES TRAVAUX A L’HÔTEL PASTEUR »

Rehabilitation Hotel Pasteru – 16-1-18

Commentaire:

LES AMIS DU PATRIMOINE se réjouissent que la Ville entreprenne la mise hors d’eau, la mise hors d’air, la restauration de L’Hôtel Pasteur… Ils espèrent que l’on ne limitera pas à la rénovation d’une partie du bâtiment pour une école mais que l’on traitera sur une période clairement établie, l’ensemble du bâtiment quel qu’en soient les fonctionnalités définitivement choisies. A classer dans les points positifs.

  • Article O.F 17-1-18. « DES GRILLES A REPUBLIQUE ! « 

Grilles Republique – O;F 17-1-18

Commentaire:

Cela suffit, n’en jetez plus !!! Cela ne règle en rien les problèmes de délinquance et de commerce illégal… On devine derrière ces initiatives couteuses pour les contribuables, d’autres projets lucratifs… Les Amis du Patrimoine Rennais ne lâcheront rien et soutiendront la volonté de l’ABF de ne pas nuire à l’intégrité de ce monument central emblématique de la belle union entre le Nord et le Sud de la ville que les décideurs et architectes municipaux de fin XIX° et début XX° avaient voulu réaliser. A classer dans les points hyper négatifs !

  • Article O.F 17/1/18. « UN VASTE PROJET IMMOBILIER VA POUSSER RUE D’ANTRAIN »
  • Article Rennes Infos Autrement

Projet Immobilier Cadets rue d’Antrain- 18-1-18

AUX CADETS DE BRETAGNE : 206 LOGEMENTS AVEC VUE SUR LES PRAIRIES

Commentaire:

LES AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS ont déjà dénoncé les immenses bouleversements que subit la rue d’Antrain…

Depuis 10 ans, il y eut d’abord le pavillon du XVII° à l’angle des rues Duchesse Anne et Antrain pour selon l’Adjoint à l’urbanisme élargir la voie pour le passage des cars solairesPeu après s’y édifiaient un vilain pavillon dont la construction ne semble pas achevée

Puis la transformation en piscine de la maison Crespel à l’Angle Antrain-St Martin cernée par des édifications « Béton », la maison des Demoiselles (Trois étoiles au PLU rasée) et enfin les locaux « Lecoq Gadby » puis les Cadets de Bretagne…

Inutile de signaler la crainte que nous pouvons avoir pour les bâtiments scolaires de l’Adoration…

Au delà de la rue de la Motte Brûlon et du Boulevard Volney, ce n’est pas fini, la casse continue.

Voilà,voilà !!!

Les Prairies Saint Martin dépouillées de leurs ramures sauvages, dévisagées, relookées à la mode minimaliste devant plaire à tout le monde, seront prises en étau entre 2 énormes programmes immobiliers des 2 côtés du canal. Patience, les bâtiments conçus actuellement ne sont pas faits pour durer, dans quelques décennies, changement de décor.

Ce contenu a été publié dans Revue de presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.