UNE BONNE NOUVELLE !

EN TOUT CAS POUR L’INSTANT…

En ce début 2019, un promoteur menaçait d’édifier un immeuble collectif là où sont actuellement 2 maisons de la première moitié du XX°siècle au 44 et 46 rue de Vern. Il aurait ainsi totalement sacrifié un ensemble urbain de 5 propriétés harmonieusement juxtaposées.

IMG_0979

Par courrier du 19 avril, Monsieur SEMERIL, premier adjoint à la Maire de Rennes, répond aux riverains inquiets :

 » La Société Marignan Promotion a fait savoir qu’elle ne poursuivait pas le projet un moment envisagé. Le nouveau PLU de Rennes développe de nouvelles règles avec prise en compte plus importante du contexte dans les implantations, les hauteurs et notamment, un meilleur raccordement aux constructions existantes. Des séquences patrimoniales et une augmentation notoire des éléments patrimoniaux permettent de temporiser les projets de construction dans la ville.

Toutefois, Rennes est une ville attractive. Nous souhaitons poursuivre le renouvellement de la ville sur elle-même pour éviter la consommation des espaces agricoles et naturels »

Les riverains restent à l’affût de tout projet et demandent l’enregistrement du bâtiment du 44 dans la liste annexe du PLU et PLUI du Patrimoine Local remarquable. Ils espèrent que beaucoup de Rennais(e)s feront part avec eux de leurs craintes dans le cadre de l’Enquête publique PLUI qui se déroule actuellement et jusqu’au 24 mai à l’Hôtel de rennes Métropole:

Ce contenu a été publié dans Comité Local du Patrimoine, Préservations des arbres et espaces végétalisés, Stop aux destructions !. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.