Loi ELAN: « Evolution du logement, de l’aménagement et du numérique »

L’ECONOMIE avant l’ECOLOGIE ET LA CULTURE.  Plus vrai que jamais ! Ne nous laissons pas faire.

Adoption par les 2 Chambres de la Loi ELAN: 66 articles au départ … 270 articles à l’arrivée… ce qui lui vaut la réputation de loi « fourre tout » !

On ne retient que les points très négatifs concernant:

  • l’autorisation de combler les « dents creuses du littoral » remettant ainsi en cause, largement, la Loi Littoral
  • la réduction très sensible du pouvoir des Architectes des Bâtiments de France dont l’avis deviendra simple dans tous sites patrimoniaux remarquables
  • pour les immeubles d’habitation jugés insalubres (La ville de Rennes a déjà précédé la loi en permettant la démolition avec l’aval du préfet des 4 et 6 rue Dreyfus, dotés de 3 étoiles dans l’annexe du PLU rennais)
  • pour l’installation d’antennes relais (ceci afin de favoriser la couverture numérique du territoire).

 Loi ELAN – Ouest-France le 16-10-18

Publié dans Revue de presse | Laisser un commentaire

Idée balades :)

  •  Article sur la « Barre Saint Just »:

Commémoration de l’anniversaire des 20 ans de la mort de l’Architecte Georges Maillols

La Barre St Just – O-F 16-10-18

  • Travaux de restauration au phare de l’Ile Vierge:

Phare de l’ile Vierge et Creze-Hardy – 16-10-18

Publié dans Idées balades | Laisser un commentaire

Vous avez dit « Nature en Ville ?? »

MAJ du lundi 08/10/2018Courrier Madame Appere V2 – octobre 2018

MAJ du mardi 09/10/2018: Ouest-France 9-10-18 Abattage Platanes Av

APRES L’ABATTAGE DES ARBRES AVENUE JANVIER, LA MUNICIPALITE PERSISTE ET SIGNE EN ORDONNANT LA SUPPRESSION DE 22 PLATANES MAGNIFIQUES SUR 46 EXISTANTS ENTRE LE 7 ET LE 13 AVENUE FREVILLE

La Ville de Rennes a décidé d’abattre 22 platanes magnifiques sur un tronçon de 220 mètres entre le numéro 7 et le 13 Avenue Fréville. Pour le moment, ce tronçon comporte un total de 46 platanes (Voir photo) ordonnés en double rangée encadrant un chemin piétonnier.

IMG_0833

Ces arbres d’une quarantaine d’années dans la force de l’âge sont parfaitement sains. L’allée constituée par ces arbres offre une perspective magnifique et permet aux piétons d’être protégés de la circulation automobile et de profiter d’un ombrage bienfaisant.

Cette décision aberrante a été signée par 2 élus : Messieurs Le Bougeant et Guillotin.

Ce projet est choquant à plusieurs titres :

  • Il apparaît scandaleux que la Ville de Rennes sacrifie ainsi des biens communs du Patrimoine public pour satisfaire quelques intérêts privés de quelques riverains se plaignant d’un trop grand filtrage de soleil (intérêts d’ailleurs mal compris parce qu’ils devront bientôt installer la climatisation dans leur appartement quand le réchauffement climatique provoquera son plein effet).

On notera également que les arbres étaient là bien avant qu’ils ne deviennent propriétaires. Ils n’ont pas eu la mauvaise surprise de les voir surgir tout à coup.

  • Comment peut-on accepter que soit ainsi anéanti un patrimoine de salubrité publique alors que la Ville de Rennes ne cesse de proclamer qu’elle souhaite lutter contre le réchauffement climatique, qu’elle est particulièrement soucieuse du bien être et de la santé des Rennais(es) et que ses objectifs passent par une grande place pour la Nature en ville ?

Il sera demandé par courrier à Mme Appéré, Maire de Rennes, de surseoir sans délai à l’exécution de cette décision et d’organiser une consultation publique.

Publié dans Stop aux destructions ! | 6 commentaires