POSITIONNEMENT DU C.A. des A.P.R : RUE DU CAPITAINE DREYFUS, MAISONS DOTÉES 3 étoiles AU P.L.U

Madame la MAIRE de RENNES

HOTEL DE VILLE

Place de la Mairie

35031 – RENNES Cedex

 

Rennes, le 12 décembre 2016

 

OBJET: DISPARITION DU « PATRIMOINE LOCAL REMARQUABLE » : MAISONS DES 4 &6 RUE DU CAPITAINE DREYFUS.

 

Madame la Maire,

Nous avions l’intention de vous adresser un recours simple en opposition à l’autorisation de permis de démolir les maisons des 4 et 6 rue du Capitaine Dreyfus dotées de 3 étoiles dans l’annexe patrimoine local remarquable du PLU.

Cependant, nous avons récemment entendu certains propriétaires de ces  immeubles décrire les contraintes qu’ils subissaient depuis plus de 10 ans, les démarches qu’ils ont effectuées pour remédier aux problèmes et les frais qu’ils ont engagés.

Nous reconnaissons leur très bonne volonté et ne souhaitons pas leur occasionner d’autres difficultés. Nous renonçons donc à ce recours.

Nous voulons toutefois profiter de cette circonstance pour dénoncer à nouveau le caractère systématique des accords de permis de construire-démolir, même si l’Architecte Départemental des Bâtiments de France émet un avis défavorable.

Il nous avait semblé, pourtant, lors du débat provoqué par notre interpellation « Charte de la Démocratie Rennaise » à partir de plus de 1000 signatures de Rennais, au Conseil Municipal du 10 octobre 2016, que les différents groupes avaient manifesté une compréhension, souvent une approbation, de nos objectifs et actions. Vous paraissiez même, admettre qu’il était temps d’approfondir la connaissance du patrimoine bâti avant de décider de le faire disparaître.

Nous souhaitons que le réglement du P.L.U en cours de révision comporte des dispositions garantissant que les bâtiments et ensembles figurant sur la liste du patrimoine local remarquable annexe au P.L.U, soient effectivement protégés de tout risque de destruction. Les collectivités territoriales disposent de moyens légaux et financiers leur permettant de résister à l’appétît des promoteurs immobiliers, en particulier en définissant des règles de constructibilité protégeant réellement le patrimoine local remarquable.

Nous vous assurons de notre engagement au Conseil local du Patrimoine pour travailler en véritable collaboration avec tous les décideurs.

Nous souhaitons votre compréhension. Et vous prions de croire, Madame la Maire, en l’assurance de notre très respectueuse considération.

« LES AMIS DU PATRIMOINE RENNAIS »

Le Président : Michel COIGNARD

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Comité Local du Patrimoine, Stop aux destructions !. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.